logo

Select Sidearea

Populate the sidearea with useful widgets. It’s simple to add images, categories, latest post, social media icon links, tag clouds, and more.
hello@youremail.com
+1234567890
0
  • No products in the cart.
0
  • No products in the cart.

Liberté financière: les 15 commandements

Liberté financière: les 15 commandements

Le concept de liberté financière

Le concept de liberté financière est assez facile à comprendre.

Les individus commencent leur vie adulte en acquérant des compétences et en trouvant un emploi.

En d’autres termes, la plupart d’entre nous échangeons notre temps contre de l’argent.

Au lieu de dépenser tout cet argent durement gagné, vous pouvez choisir de minimiser vos dépenses et de dépenser moins que ce que vous gagnez, créant ainsi une réserve d’économies.

Si vous investissez ces économies de manière responsable, vous pouvez obtenir un retour sur investissement (un rendement donc), ce qui augmente encore plus la croissance de vos économies.

En fin de compte, votre portefeuille de placements générera suffisamment de revenus chaque année pour couvrir vos frais de subsistance.

Vous n’aurez alors plus besoin d’un salaire régulier et pourrez choisir de passer votre temps comme vous le souhaitez.

C’est ce qu’on appelle la liberté financière, ou l’indépendance financière, ou la retraite (anticipée ou non).

En fait, c’est tout simplement devenir riche.

 

Devenir riche n’est jamais un but en soi

Voilà pourquoi devenir riche n’est jamais un but en soi, mais la meilleure façon de conquérir ce qui est la vraie richesse: devenir maître de son temps.

Ne manquez pas ce dernier paragraphe: passer votre temps comme bon vous semble est le vrai but de la liberté financière.

J’ai lu des dizaines d’articles et de blogs sur le sujet qui passent complètement à côté de ce concept essentiel.

Clairement, ces auteurs ne comprennent pas le vrai concept de la liberté financière.

La liberté financière ne concerne pas la façon dont vous choisissez de dépenser votre temps, mais la liberté de choisir.

Cette distinction est extrêmement importante car le concept de liberté financière évoque la relation intime entre temps et argent.

Mon épouse June et moi croyons sincèrement que le temps est notre ressource la plus précieuse et la plus limitée de notre vie.

Par conséquent, nous utilisons nos ressources financières pour acheter plus de temps libre.

Ce que vous choisissez de faire avec votre liberté est entièrement à vous.

Aimeriez-vous travailler moins d’heures et passer plus de temps avec vos enfants? Souhaitez-vous changer de carrière ou créer votre propre entreprise où vous ne ferez plus que ce que vous aimez vraiment? Voulez-vous prendre une pause de la société et parcourir le monde?

Toutes ces choses (et bien d’autres encore) sont possibles lorsque vous adhérez au concept de liberté financière.

 

‘Vous n’avez pas à être d’accord avec chacun de ces commandements, mais croyez-moi, la plupart d’entre eux vous aideront.’

Liberté financière

 

Les 15 commandements de la liberté financière

Voici donc 15 conseils, que j’ai un peu prétentieusement, je l’avoue, appelés des commandements, pour vous aider à devenir libre financièrement:

1. Dépensez toujours moins que vous ne gagnez – votre vie sera beaucoup plus facile et moins stressante.

2. Payez-vous d’abord. Si vous travaillez ‘normalement’ dans une carrière ‘normale’, vous allez travailler plus ou moins 80.000 heures au cours de votre vie. Dans ce cas, vous devriez au moins chaque jour garder ce que vous avez gagné en une heure pour l’investir intelligemment.

3. Budgétisez et automatisez votre vie financière. Investissez de façon automatique 15 à 25% de vos revenus. Quand c’est automatique, vous ne pouvez pas échouer.

4. Soyez un investisseur, pas un emprunteur. Les investisseurs deviennent riches. Les emprunteurs restent pauvres.

5. Achetez votre logement, ne le louez pas. Les locataires restent pauvres. Les propriétaires créent de la richesse.

6. Ne prêtez pas d’argent à vos amis ou à votre famille (vous risquez de perdre les deux). Vous n’êtes pas une banque.

7. N’investissez pas dans des choses que vous ne comprenez pas. Si l’investissement que vous envisagez ne peut pas être expliqué à un enfant en 2 minutes, c’est trop compliqué. Faites autre chose.

8. Investissez pour le long terme. Créer de la richesse prend des décennies et non des jours. 15 ou 20 ans est l’absolu minimum.

9. Le timing du marché ne fonctionne pas. ‘Acheter haut et vendre bas’ est un mauvais conseil en investissement, mais c’est exactement ce que font de nombreux investisseurs irrationnels lorsqu’ils entrent dans des transactions basées sur les nouvelles et les émotions. Et ‘vendre haut et acheter bas’ est en réalité tout aussi difficile et aléatoire dans les résultats.

10. N’investissez jamais en bourse avec un emprunt. L’effet de levier vous tue lorsque les choses tournent mal.

11. Ne croyez pas que notre époque soit différente, et que c’est plus facile ou plus compliqué qu’avant. Ce n’est jamais différent. Les choses fonctionnent jusqu’à ce qu’elles ne fonctionnent plus.

12. Une fois que vous devenez riche, restez riche. Il vaut mieux le rester que de recommencer (demandez à celui qui a dû le faire).

13. Partagez votre richesse – car plus vous donnez, plus vous grandissez – et vous rendez le monde meilleur.

14. Ne jamais abandonner. Peu importe ce qui se passe, peu importe le nombre de fois où vous échouez, aussi longtemps que vous vous levez et essayez à nouveau, vous n’avez pas perdu.

15. L’intérêt composé est vraiment un miracle qui fonctionne lorsque vous l’emploiez. Économisez 10€ par jour à un taux d’intérêt de 10% et dans 40 ans vous aurez 1.897.244€.

Ces vérités proviennent de plus de 45 ans d’expérience.

Surtout par mes propres erreurs et réussites, mais aussi celle de mes mentors: Peter Lynch, le gestionnaire de fonds génial de Fidelity, mérite certainement le crédit du 7ème commandement.

N’hésitez pas à transmettre vous aussi ces idées.

N’hésitez pas non plus à commenter ci-dessous toutes les vérités que vous avez apprises en cours de route.

Cela sera très intéressant et profitable d’apprendre les uns des autres.

Partager et transmettre est non seulement un devoir moral, mais également un acte d’amour.

 

 

No Comments

Post a Comment

Comment
Name
Email
Website

Translate »