Les données du réseau Polygon (MATIC) arrivent sur Google Cloud

Le service BigQuery de Google a ajouté des outils d’analyse approfondie pour Polygon (MATIC). Cette intégration permet aux développeurs d’analyser les données on-chain sur Polygon de manière simple et organisée.

Les données du réseau Polygon (MATIC) arrivent sur Google Cloud

 

Polygon arrive sur Google Cloud

L’initiative vise à fournir aux développeurs, aux analystes de données et aux amateurs de cryptomonnaies une meilleure compréhension du réseau Polygon (MATIC).

Ainsi, les données de la blockchain Polygon peuvent désormais être téléchargées et analysées à l’aide du service BigQuery de Google, ce qui permet aux utilisateurs d’accéder à des analyses approfondies et à des informations relatives au réseau. BigQuery est un service web qui permet l’analyse interactive massive de grands ensembles de données en collaboration avec l’espace de stockage Google. Les données de Polygon sont d’ores déjà listées sur Google Cloud Marketplace dans la catégorie des services financiers publics.

Les avantages potentiels de l’intégration comprennent le suivi des frais de gaz et des smart contracts, ainsi que la détermination des applications les plus populaires sur le réseau.

Dans un communiqué de presse, Polygon a déclaré :

« Ce sera une étape majeure vers l’analyse et la compréhension des 6 millions de transactions par jour qui ont lieu sur Polygon, et cela contribuera grandement à la croissance et au développement des écosystèmes de Polygon et d’Ethereum (ETH). »

 

Une adoption rapide

Au cours des derniers mois, Polygon a connu une forte adoption dans le domaine de la finance décentralisée (DeFi), après des intégrations avec des projets populaires comme Aave, SushiSwap (SUSHI) 1inch (1INCH) et d’autres.

Récemment, le milliardaire et propriétaire des Mavericks de Dallas, Mark Cuban, a investi un montant non divulgué dans Polygon. Il a également confirmé être un utilisateur régulier du protocole. Il a déclaré :

« Je suis un utilisateur de Polygon et je me retrouve à l’utiliser de plus en plus. Le protocole est rapide et fonctionne bien. De plus, leur base d’utilisateurs croît de manière exponentielle. »

Nous pouvons évaluer le succès du protocole en observant le nombre d’ETH qui transite sur le bridge entre Ethereum et Polygon :

MATIC Bridge

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »