logo

Select Sidearea

Populate the sidearea with useful widgets. It’s simple to add images, categories, latest post, social media icon links, tag clouds, and more.
hello@youremail.com
+1234567890
0
  • No products in the cart.
0
  • No products in the cart.

Leçon #2 : Supports et Résistances

Bienvenue sur cette seconde leçon de notre guide consacré à l’analyse technique Je vais vous présenter les zones de supports et de résistances qui sont les indicateurs principaux du parfait trader.

DÉFINITIONS D’UN SUPPORT ET D’UNE RÉSISTANCE

Beaucoup de gens représentent les supports et résistances par des droites par souci de simplicité mais il en réalité préférable de les considérer comme des zones.

  • La résistance correspond à la zone de prix où le marché estime qu’il s’agit d’un bon prix de vente. En l’occurrence, on évite d’acheter dans cette zone puisqu’elle est contrôlée en majorité par des vendeurs.

  • Le support est à l’inverse la zone de prix où le marché estime qu’il s’agit d’un bon prix d’achat. Ici, ce sont les acheteurs qui contrôlent la zone, il n’est pas judicieux de vendre à cet endroit.

COMMENT RECONNAÎTRE LES SUPPORTS ET LES RÉSISTANCES SUR UN GRAPHIQUE ?

Le plus simple est d’utiliser la vue de graphique linéaire. A l’aide d’un outil de zonage (le rectangle sur Tradingview disponible sur la gauche dans la catégorie du pinceau) on remplit une zone où le prix change plusieurs fois de directions sans passer au-delà d’un certain seuil. Comme s’il se cognait dans ou sur la zone sans arriver franchement à la franchir. La zone supérieure correspond à la résistance et la zone inférieur au support. Voici un exemple :

Essayer TradingView

On constate souvent que le prix baisse dès qu’il rentre dans la zone de résistance et qu’il a tendance à remonter lorsqu’il s’approche de la zone de de support. Si vous achetez dans la zone verte pour revendre dans la zone rouge vous pouvez faire un beau profit.

On peut envisager un support ou une résistance à partir de deux rebonds dans la zone et elle est considérée comme vraiment valide après 3 rebonds. Plus le prix rebondi dans une zone, plus celle-ci aura de sens et sera pertinente.

SUPPORTS ET RÉSISTANCES = PRIX PSYCHOLOGIQUE

Dans la majorité des cas, les zones de supports/résistances finissent par céder sous la pression des vendeurs ou des acheteurs, on parle alors de breakout. Il se peut alors que l’on assiste à un changement de rôle, une résistance peut devenir un support et inversement.

Les zones de supports et de résistances ne correspondent en réalité qu’à un prix psychologique attribué par la majorité des acheteurs et des vendeurs à un moment donné. Ce qui était un bon prix de vente hier peut devenir un bon prix d’achat demain et inversement.

Vous trouverez ci-dessous un second exemple avec des zones de supports et de résistances qui jouent plusieurs rôles.

Ici, on constate que la résistance rose a empêché le Bitcoin de dépasser la zone des 6000$ plusieurs fois, même si elle a fini par céder vers le 30 octobre. On peut voir qu’elle a changé de rôle en faisant également office de support vers le 13 novembre.

Sur les zones bleues on observe le même phénomène. Après le breakout du 16 novembre on voit que le cours s’est posé sur l’ancienne zone de résistance bleu avant de reprendre son ascension.

EN RÉSUMÉ

  • Les zones de supports et de résistances sont souvent représentées par des lignes mais il vaut mieux les considérer comme des zones

  • On considère qu’un support ou une résistance a un potentiel si le prix l’a touché au moins 2 fois

  • On considère qu’un support ou une résistance potentielle est valide si le prix l’a touché au moins 3 fois

  • Plus le prix touche une zone de support/résistance, plus la fiabilité de cette dernière devient élevée

  • Une zone de résistance peut devenir une zone de support et inversement

Translate »