logo

Select Sidearea

Populate the sidearea with useful widgets. It’s simple to add images, categories, latest post, social media icon links, tag clouds, and more.
hello@youremail.com
+1234567890

Investir dans un ETF pays émergent en bourse

Investir dans un ETF pays émergent en bourse

Dans une optique de diversification d’un portefeuille boursier, je reçois souvent la question de l’investissement dans les pays émergents. En effet, ces pays ont une importante croissance économique. On pourrait donc penser qu’investir dans leur économie en plein essor serait une très bonne opportunité de performance boursière à long terme.

Ce type d’investissement entraine t’il nécessairement un fort potentiel d’appréciation à long terme, compte tenu des risques qui y sont associés ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

 

 

 

Les principaux pays émergents en bourse et les risques à connaitre

 

Les Pays Emergents sont en plein développement et ont une croissance économique supérieure à la moyenne des Pays Développés. Selon le FMI, en 2019, la croissance moyenne des pays développés était légèrement inférieure à 2%, alors qu’elle était de près de 4% pour les émergents.

On pourrait donc naïvement imaginer que la performance des indices boursiers émergents serait beaucoup plus élevée que celles des pays développés. Est-ce réellement le cas ?

Avant d’étudier cela, je vous propose tout d’abord de lister les principaux Pays Emergents sur lesquels il est possible d’investir en bourse.

Pour s’en faire une idée, nous pouvons consulter la fiche MSCI qui propose le MSCI Emerging Markets Index :

 

MSCI Emerging Markets Index bourse

 

Globalement, les Pays Emergents sont situés en Asie (Chine, Taiwan, Corée, Inde…) mais aussi en Amérique Latine (Brésil, Mexique …) et également en Afrique (Afrique du Sud, Maghreb…).

 

Le meilleur moyen d’investir dans les Pays Emergents pour un investisseur individuel est de passer par un ETF. En effet, ces marchés sont relativement opaques et difficiles d’accès (très peu de courtiers proposent d’investir dans des actions individuelles de ces pays et les frais de courtages sont souvent très élevés). Les ETF sont donc totalement adaptés à ce type d’investissement car ils permettent une grande diversification à moindre frais (surtout que nous avons généralement une très mauvaise connaissance des entreprises dans ces pays, il serait donc très complexe de faire individuellement des choix d’investissements judicieux).

 

 

Maintenant, listons les principaux risques d’investir sur ces places émergentes :

 

  • Les indices émergents sont très volatiles (voir le graphique plus haut en comparaison du MSCI World). La performance sur la dernière décennie est également très mauvaise par rapport aux pays développés. On peut donc se demander si cet excès de volatilité en vaut vraiment la peine.

 

MSCI Emerging Markets Index bourse performance vs MSCI World

 

 

  • De nombreuses zones géographiques (Europe, US…) cherchent à mettre des barrières d’entrée pour ne pas dépendre des Pays Emergents (surtout contre la Chine). Cela s’est récemment observé lors des tensions commerciales Sino-Américaines et également sur le développement de la 5G où Huawei est black-listé. Ce genre de conflit peut peser lourdement sur les économies des Pays Emergents.

 

  • Les devises émergentes sont très fluctuantes et les politiques monétaires de ces pays sont souvent instables. Cela signifie qu’elles peuvent très vite se dévaluer face aux devises majeures (dollar, euro…). On pourrait donc imaginer une hausse des indices émergents totalement effacée par une baisse des devises, ce qui pourrait signifier une perte d’argent pour un investisseur « occidental ». Prenons ici l’exemple du Réal Brésilien qui perd plus de 60% de sa valeur face au USD sur 15 ans :

 

investir pays emergents risque de change

 

 

  • Les Pays Emergents ont souvent des gouvernements en dictature ou communistes. Le rôle de l’Etat est donc très important dans leur économie ainsi que dans toutes les décisions qui doivent se prendre. En règle générale, c’est assez inquiétant et à éviter ! Un exemple récent est le report par le Gouvernement Chinois de l’introduction en bourse de Ant Group (filiale de Alibaba spécialisée dans le paiement électronique, une sorte de Paypal Chinois).

 

 

 

Investir dans les pays émergents en bourse

 

Si les principaux risques évoqués plus haut ne vous ont pas dissuadés d’investir dans les Pays Emergents en bourse, cette rubrique va vous intéresser. L’objectif est ici d’étudier s’il est intéressant d’investir dans les marchés émergents au sens large, ou alors s’il ne vaut pas mieux cibler certaines zones qui seraient plus performantes. Nous allons regarder l’évolution de tous les indices en USD afin de tout remettre à iso parité et de tenir compte de l’impact des effets de change et des dévaluations monétaires (évoquées plus haut) pour un investisseur qui réside dans un pays développé.

 

Je rappelle que l’indice émergent au sens large est le MSCI Emerging Markets Index. Il est possible d’investir sur cet indice via l’ETF PAEEM d’Amundi sur PEA.

 

Investir ETF PAEEM MSCI Emerging Markets Index

 

Comme évoqué tout à l’heure, les performances ne sont pas géniales mises en regard de la volatilité.

 

Analysons maintenant chaque marché.

 

 

MSCI Emerging Africa

 

MSCI Emerging Africa bourse

 

-> Performance très en dessous de la moyenne des indices émergents, cette zone est donc à éviter car tire la moyenne vers le bas.

 

 

MSCI Emerging Latin America

 

MSCI Emerging Latin America bourse

 

-> Performance très mauvaise également, à éviter.

 

 

MSCI Emerging Asia

 

Investir ETF PAASI MSCI Emerging Asia Index

 

-> Performance très bonne de la partie Asiatique, on voit clairement que c’est elle qui tire les indices émergents vers le haut. Il est possible d’investir sur cet indice via l’ETF PAASI d’Amundi en PEA.

Creusons un peu plus le sujet dans la partie Asie en dissociant les performances de la Chine et de l’Inde qui représentent selon moi les deux plus gros Pays en développement en Asie.

 

MSCI India

 

MSCI Emerging India Bourse

 

-> Les performances de la partie Indienne sont largement sous la moyenne asiatique. Il ne reste plus beaucoup de choix… Passons maintenant à la Chine !

 

 

MSCI China

 

Tout d’abord, je précise qu’il existe de nombreux indices Chinois. Il faut donc faire attention de ne pas se tromper. Le MSCI China « classique » qui contient les principales techs bien connues comme Alibaba, Tencent… :

 

MSCI China Index bourse

 

-> On constate que les performances sont excellentes et que cette partie tire clairement le MSCI Asia vers le haut (et par conséquent le MSCI Emerging). Si il n’y a donc qu’une seule zone sur laquelle investir, c’est bien celle-ci !

 

Le deuxième indice Chinois est le MSCI China A qui contient quant à lui beaucoup d’entreprises de consommation de base (alimentaire et alcool notamment) :

 

MSCI China A Index bourse

 

-> Les performances sont ici beaucoup moins bonnes. Il faut donc être très attentif à ce que l’on achète comme ETF car on peut vite se tromper.

 

Je n’ai malheureusement trouvé aucun ETF Lyxor ou Amundi permettant d’investir en Chine et qui est éligible au PEA. Il faut également faire très attention car certains ETF se disent « MSCI China » mais ne suivent pas du tout les bons indices !

Voici par exemple CC1 d’Amundi (pas éligible au PEA) :

 

MSCI China Index CC1 Amundi

 

On ne retrouve ni les composants du MSCI China ni du China A, donc à fuir ! En réalité, il existe énormément de sous-indices Chinois, donc toujours bien vérifier les composants de l’ETF que vous voulez acheter.

 

Si vous avez un CTO et que vous souhaitez investir sur le MSCI China (le bon, celui qui contient les Tech comme Alibaba, Tencent et qui performe le mieux), le meilleur ETF est celui de Blackrock (Ishares) ICHN.

 

 

Conclusion

 

Nous avons vu qu’investir sur les marchés émergents contient de nombreux risques et que la performance est rarement au rendez-vous. Les indices émergents « larges » semblent donc à éviter d’une manière générale.

Il est cependant bien plus intéressant de se concentrer sur les zones géographiques qui délivrent le plus de performance dans les pays émergents : la Chine. Cela pouvait paraitre évident, mais c’est maintenant démontré dans cet article.

 

La seule manière d’investir en Chine sur PEA est d’investir sur l’Asie (impossible d’isoler la Chine) via l’ETF PAASI.

Sinon il faut passer sur CTO, par exemple avec l’ETF Chine d’Ishares ICHN.

 

Je pense à titre personnel que je vais introduire progressivement dans mon portefeuille une part d’ICHN correspondant à environ 10% de mes actifs en bourse.

 

Mentions légales :

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

Translate »