logo

Select Sidearea

Populate the sidearea with useful widgets. It’s simple to add images, categories, latest post, social media icon links, tag clouds, and more.
hello@youremail.com
+1234567890
0
  • No products in the cart.
0
  • No products in the cart.

CAC 40 : VOICI À QUOI POURRAIT RESSEMBLER LA COMPOSITION DU CAC 40 EN 2025

CAC 40 : VOICI À QUOI POURRAIT RESSEMBLER LA COMPOSITION DU CAC 40 EN 2025

Mardi 6 avril 2021

De 1987 à 2025, il suffit d'imaginer

 Un petit saut de quelques années dans le futur pour imaginer la composition du principal indice de la Bourse de Paris à horizon 2025, ça vous tente? Voici le résultat, avec un peu d’intuition et beaucoup d’imagination…

NB : Sous forme de « Bourse-fiction », l’exercice de style qui suit se veut une simple réflexion sur le délicat exercice qu’est la composition d’un indice de marché et sur l’évolution du CAC 40 à travers les années. Il va de soi qu’il n’existe aucune certitude sur le devenir des valeurs mentionnées.

Nos collègues de BFM Auto ont enfin mis la main sur une DeLorean dûment équipée d’un convecteur temporel en vue d’un essai. Profitant de cette occasion, un reporter de BFM Bourse a pu faire un bond de quelques années dans le futur. Pour ne pas fausser le marché, nous nous sommes abstenus de lorgner la liste des actions ayant le plus fortement progressé depuis 2021. Mais nous n’avons pas résisté à la curiosité de consulter la composition du CAC 40 en 2025, que voici en avant-première.

 

  • Air Liquide
  • Airbus
  • Alstom
  • Amundi
  • ArcelorMittal
  • Axa
  • BNP Paribas
  • Bolloré
  • Bouygues
  • Capgemini
  • Carrefour
  • Covivio
  • Crédit Agricole
  • Danone
  • Dassault Systèmes
  • Engie
  • EssilorLuxottica
  • Eurofins Scientific
  • Faurecia
  • Hermès
  • Kering
  • Legrand
  • L’Oréal
  • LVMH
  • Michelin
  • Orange
  • Pernod Ricard
  • Publicis
  • Safran
  • Saint-Gobain
  • Sanofi
  • Schneider Electric
  • Sodexo
  • Stellantis
  • STMicroelectronics
  • Teleperformance
  • Total
  • Ubisoft
  • Vinci
  • Worldline

 

Le secteur bancaire a toujours été important au sein du CAC 40. L’indice incluait à son origine la Compagnie Bancaire et Paribas, ainsi que la holding financière Compagnie de navigation mixte (structures intégrées par la suite dans BNP Paribas), le Crédit Foncier de France et la Société Générale. Membre inaugural de l’indice, cette dernière a fini par être retirée de l’échantillon, le conseil scientifique des indices considérant qu’il n’était plus représentatif d’avoir autant de banques (trois avec BNP et Crédit Agricole soit 7,5% de l’échantillon). Mais en intégrant à la place l’un des dix premiers gérants d’actifs au monde, Amundi, agrandi du rachat de Lyxor en 2022, un biais clairement financier a été conservé.

Arrivée logique du laboratoire Eurofins

La capitalisation du leader français des analyses alimentaires et environnementales, devenu également un des principaux acteurs mondiaux des analyses biologiques notamment avec la crise du Covid (enfin terminée désormais!), classait depuis plusieurs années Eurofins parmi les quarante premières capitalisations du marché parisien. Son accession officielle au CAC 40 n’a guère fait de surprise. Du côté de Thales, le retrait a été pris avec philosophie: l’ex-Thomson CSF a déjà par le passé évolué en dehors de l’indice phare, mais y est toujours retourné. Partie remise donc.

Pour son 200e anniversaire, le groupe Bolloré s’est offert son inclusion dans le « saint des saints » du marché parisien. Vincent Bolloré, artisan de l’essor du groupe familial, s’apprête à transmettre une entreprise en pleine santé à la génération suivante. Après la finalisation de la scission d’UMG, le groupe a racheté le solde de sa filiale Vivendi et pris sa place dans l’indice phare.

Sous l’égide de la direction nommée par les actionnaires entrés en 2020, Xavier Niel, Léon Bressler et Susana Gallardo, la société foncière URW est passée par une cure d’amaigrissement en cédant l’essentiel des actifs nord-américains apportés dans la (coûteuse) corbeille de la mariée Westfield. Rebaptisé Unico, contraction d’Unibail et de Rodamco, le titre sans avoir démérité a été remplacé « poste pour poste » par Covivio. La surperformance de cette foncière diversifiée, entamée en fait dès 2017, a en effet fini par en faire la plus représentative de son secteur.

Le retour de Sodexo

La Lyonnaise des Eaux a pris le dessus sur la Générale des Eaux. Au terme d’un feuilleton de plusieurs années, riche en rebondissements et en invectives entre les deux camps, c’est en effet Suez qui a mis la main sur son rival Veolia lors d’un des plus fameux coups de Bourse de ce XXIe siècle. En s’alliant à un fonds d’investissement dans les infrastructures et à un fonds souverain, le groupe qui fut un temps menacé d’être avalé par Veolia a in fine retourné la situation en lançant par surprise une offre sur son prédateur… L’opération a réussi mais laissé le nouveau groupe, baptisé Suez-Veolia, passablement endetté, ce qui a pesé sur son parcours boursier. La situation a profité au contraire à Sodexo, dont le cours a profité de la reprise du travail physique, et qui est revenu dans le CAC 40 quelques années seulement après sa précédente sortie.

Fragilisé par une série d’initiatives de croissance externe peu concluantes pour redorer son blason boursier, la faiblesse de la capitalisation d’Atos peinait à justifier son maintien dans l’indice phare. Pour le remplacer, le conseil scientifique des indices a choisi d’ajouter à l’échantillon le plus gros représentant d’une spécialité où la France a toujours brillé : les jeux vidéo. C’est donc Ubisoft qui a pris la place d’Atos, une permutation qui a l’avantage de conserver un biais technologique intéressant.

Enfin, après le rapprochement de Renault avec le groupe nippo-coréen Hyundai Kia Suzuki, entraînant le retrait de la cote du constructeur tricolore, Faurecia, dopé par l’essor de l’hydrogène (qui représente désormais la moitié de son chiffre d’affaires) a été retenu pour rejoindre à son tour l’indice phare parisien.

 

No Comments

Post a Comment

Comment
Name
Email
Website

Translate »